Den bouck klaeght [1735]

Version non relue, màj#0, 2019-04-18


Introduction

Le texte suivant, signé de B. Vandenbussche et daté de 1735, a été introduit, reproduit et traduit par Luc Devliegher, président honoraire de la Genootschap voor Geschiedenis te Brugge, dans le n°116 du Bulletin du Comité Flamand de France paru en février 2019 (pp. 18-19). Selon l’inventeur du texte, Guy Rommelaere, ce poème figure dans le registre des états de biens de Bergues (cote FF 1131), pour la partie concernant les paroisses de Ghyvelde et d’Uxem sur la période 1734-1743. Nous reproduisons le texte, avec sa graphie1 et sa ponctuation originelles, et l’accompagnons de diverses remarques. Ch.-P. Ghillebaert


Depuis le titre jusqu’à la date2, le poème comprend 164 mots.


Den bouck klaeght

Wel hoc bedruckelÿk, moet ick hier liggen wachten,

T’schÿnt dat ick anders niet, als dooden hier betrachten,

Om dat men op mÿn bladt, gheen ander letters steldt,

Als die al over lanck, van de doodt sÿn neer geveldt,

En soo sal t’gaen met mÿ, als ick sÿn volgeschreven,

Men sal mÿ aen een kant, of aen de houcken gheven,

En seggen light ghÿ daer, ghÿ hebt nu al voldaen,

Jae al soo sal t’gaen met al, als sÿ van t’leven sullen gaen.


En daerom vrÿent als ghÿ, dit comt te overlesen,

Peinst seker dat ghÿ hier, maer voor een tÿt can wesen,

En dat misschien u naem, hier op mÿn bladt sal staen,

Alswanneer3 dat ghÿ, sal hebben de doodt ontfaen,

En als ghÿ hier dit point, seer wel sal overlegghen,4

K’gheloove sekerlÿck, dat ghÿ met mÿ sal segghen,5

O doodt O vremden vint, ick bid’ mÿ noch wat spaert6

Om dat ick scheÿden moet, niet sterck te sÿn beswaert.

Eÿnde

1735

B. Vandenbussche


Notes

  1. Nous avons conservé la graphie originelle ÿ, contrairement à Luc Devliegher []
  2. Nous avons exclus du décompte de mots la date et la signature []
  3. Dans la version originelle du texte reproduite en photographie dans le Bulletin du Comité Flamand de France, wanneer comprend bien le digramme <ee>, que nous maintenons donc ici comme tel, tandis que la version retranscrite par Luc Devliegher propose wanner avec un monogramme. De plus, nous proposons de lier als et wanneer car les deux mots sont attachés pour ne former qu’un seul morphème syntaxique []
  4. La virgule, présente dans le texte originel, ne figure pas dans la reproduction du Bulletin du Comité Flamand de France. []
  5. La virgule, présente dans le texte originel, ne figure pas dans la reproduction du Bulletin du Comité Flamand de France. []
  6. La virgule, présente dans le texte originel, ne figure pas dans la reproduction du Bulletin du Comité Flamand de France. []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.